english version
Ma collection de Madagascar
Les plus belles choses que j'ai collectionné dans ma vie, c'est les coquillages. Ils me ravissent par leur structure prodigieuse, la pureté lunaire des mystérieuses porcelaines.
Pablo Neruda (1904-1973)
Gastropoda
Bivalvia
Anthozoa, Cephalopoda, Echinozoa
Description et identification des coquillages
C'est peut-être un destin plus heureux, d'aimer collectionner les coquillages que de naître millionnaire.
Robert Louis Stevenson (1850-1894)
A propos
J'ai une grande collection de coquillages que je disperse sur les plages du monde. Peut-être l'avez-vous vue.
Steven Wright (1955)
histoire de ce site créer son site internet créer son site internet

Collectionner des coquillages n'est pas une maladie honteuse, mais plutôt un virus qui a contaminé de nombreuses célébrités :

  • Scipion l'africain, général romain
  • Louis XIII, roi de France
  • La Grande Catherine, impératrice de Russie
  • Abraham Lincoln, 16e président des USA
  • Edgar Allan Poe, inventeur du roman policier
  • Albert Ier, Prince de Monaco
  • R. L. Stevenson, romancier voyageur
  • Hirohito, empereur du Japon
  • Pablo Neruda, poète et diplomate chilien
  • Ian Fleming, le créateur de James Bond
  • Fidel Castro, leader cubain (anecdote avec la CIA)

Civilisation et coquillages

L’intérêt des hommes pour les coquillages remonte à la préhistoire et ils ont encore une forte symbologie spirituelle. On a retrouvé des collections de coquillages dans des grottes en Bourgogne datant du Neanderthal, dans des temples maya au Yucatán et dans les ruines de Pompéi.
Primitivement, les coquilllages furent d'abord une source de nourriture puis furent utilisés pour fabriquer des outils, des bijoux, des teintures et aussi comme moyen de troc. Plus tard, ils ont inspiré des architectes, des mathématiciens et des poétes.
Les coquillages sont encore une source surprenante d'enseignements dans les domaines de l'archéomalacolologie, de la médecine, de l'astronomie et du biomimétisme.

Pourquoi ce site

- Genèse

J’ai reçu en héritage une collection de coquillages provenant essentiellement de Diego-Suarez (Madagascar). Elle n'est pas composée uniquement de coquillages (gastropodes et bivalves) mais aussi de nautiles, oursins, argonautes, coraux.

Je n'avais que 6 ou 7 ans, et je me souviens des week-ends sur ces vastes plages désertes de Diego-Suarez où, avec mon père, on passait des heures à ramasser des coquillages et des coraux. Au fil du temps, mes parents se sont constitué une remarquable collection qu'ils ont ramenée de Madagascar. Peu avant leur décès, il a fallu vendre la maison et faute de place, tous les coquillages ont été rapidement emballés et entassés au fond d'un sous-sol pendant des années alors qu'ils faisaient la fierté de mes parents.

Étant maintenant retraité, j'ai décidé de leur redonner une seconde vie. Pour cela, Internet me semble le meilleur moyen de les exposer aux éventuels amateurs. J'ai donc ressorti progressivement les coquillages du sous-sol pour les photographier et les mesurer puis je les ai remballé et remis au sous-sol (en attendant de leur trouver une place définitive). Comme on ouvre ses cadeaux de Noël, j'ouvrais, semaine après semaine, de nombreuses valises remplies de coquillages!

Il y a eu un long travail préliminaire avant d'entamer la construction de ce site :

  • photographier (recto, verso et éventuellement de profil) chaque spécimen de plusieurs centaines d'espèces
  • détourer chacune des photos sur un fond transparent et fusion des différentes vues en une seule image
  • identifier des centaines d'espèces m'a occupé de longues soirées et il est fort possible que certaines soient encore erronées, j'accepte avec humilité vos remarques éclairées. Je n'avais aucune certitude sur leurs provenances (certains coquillages ont été ramassés sur place, mais d'autres achetés à des marchands locaux). On peut cependant raisonnablement supposer qu'ils proviennent en majorité des côtes Est-africaines ou de l'océan Indien.
  • pour chaque famille, rédiger une fiche de description (noms communs, aspect commun des coquilles, alimentation, milieu de vie)

C'est ainsi que j'ai pris goût à l'univers des coquillages et je comprends mieux maintenant, pourquoi ils ont fasciné tant de monde et depuis si longtemps. À ma grande surprise, j'ai découvert sur les plages de la Côte d'Azur, de nombreux coquillages de différentes familles (Bullidae, Cerithidae, Columbellidae, Conidae, Cypraeidae, Haliotidae, Pisanidae, Trochidae, Triviidae, Vermetidae, Arcidae, Limidae, ...) qui ont enrichi ma collection !

Fort de l'expérience de mes recherches, j'ai rédigé un mini-guide pour l'identification des coquillages qui :

  • recense quelques sites web qui m'ont été d'un grand secours
  • pour chaque famille de coquillage, sa classification (Famille ← Super-famille ← Ordre)
  • indique quelques clés d'observation sur certains détails des coquilles

Cependant, pour pouvoir identifier un coquillage, il faut connaître un certain nombre de termes spécifiques et une connaissance minimale de l'anatomie et de la structure d'une coquille. Pour cela, j'ai réalisé une compilation des informations disponibles sur le web : les coquillages pour les nuls

- Construction de ce site

Au départ, j'ai écrit un petit utilitaire (un script bash) pour me faciliter la tâche et automatiser au maximum la mise à jour du site après chaque modification :

j'ai utilisé trois puissants logiciels gratuits :

  • "ImageMagick" pour les traitements en batch des photos
  • "LibreOffice Draw" pour les diagrammes
  • "Gimp" pour les retouches des photos

Au fil du temps, j'ai rajouté des fonctionnalités et amélioré l'ergonomie. Ce programme peut maintenant créer des sites web de diverses collections.

Le succès des logiciels libres est dû au partage du "code source".
Dans cet esprit, ce site met à disposition l'application qui permet de créer des sites sur ce modèle.

Femmes talentueuses

Clémentine Evayoko

(facebook : 2 vues)

Clementine Evayoko - youtube

(youtube : 10 vues)

Clémentine n'a le soutien d'aucun producteur, ne passe jamais à la radio et pourtant quel talent ! bien plus que les "fils ou fille de ..." qui bénéficient d'une large publicité malgré un niveau artistique tout juste moyen, quel gachis ...
écoutez cette voix, il n'y a rien à rajouter.

L'espace Arsène de Saint-Paul-en-Cornillon a abrité un vernissage dédié à la céramique. On a pu y découvrir les oeuvres de Françoise, une jeune et talentueuse retraitée. Le lien ci-contre expose quelques unes de ces créations.

REFERENCES

french sites

english sites

Hébergement gratuit ! compteur Licence Creative Commons CSS Valide ! HTML5 Valide